The sound of silence....

The sound of silence...

Aujourd'hui, il sera question d'ondes, d'antennes et de messages, car dans cet article je souhaite vous entretenir des énergies invisibles qui peuplent nos existences ! Bien qu'elles ne se voient pas à l'œil nu, des antennes relais, il n'en manque vraiment pas ... Loin de là. Le fonctionnement est d'ailleurs similaire à celui desdits smartphones qui envahissent nos vies. Tout comme nous en sommes capables, ils se connectent via des ondes et permettent des communications ou autres échanges de données (donner aussi d'ailleurs !)

Alors, que peut bien signifier, en profondeur, les initiales SOS vous demandez-vous? Ne faisons pas durer le suspens et délivrons l'information : Sound Of Silence (Le son du silence). Pareillement à la construction musicale, il faut impérativement des silences entre chaque note afin de créer une symphonie. Il en est ainsi de la littérature avec ses fameux "entre les lignes" et même des espaces (de silence) qui s'intercalent entre chaque mot. Dites-vous bien que c'est identique dans nos quotidiens car c'est le silence qui permet les sons et les bruits.... Tout comme la mélodie possible de nos vies. Jusqu'au cœur du mental sévissent donc les brouhahas assassins du silence ! De nos vies débordées, et souvent emplies de stress, nous ne retenons presque exclusivement que l'agitation bruissante et bruyante sans jamais prendre conscience qu'elle se construit sur le silence de notre être profond. A l'hiver 2012, puis 2016 et finalement 2017, j'ai eu la chance de pouvoir expérimenter le silence absolu et inconditionné. C'est le  !aut Himalaya qui m'offrit cet incomparable enseignement.... Oui, un enseignement ! L'ensemble des conditions requises à cela furent offertes grâce à la solitude, l'absence de vent et à l'isolement complet que permettait le monde de totale minéralité des 5000 mètres d'altitude. Si dans un premier temps,  je fus littéralement assommé par le poids de l'événement, le second fut d'être profondément enseigné par cet inconnu silence !!! Le prolongement de cette singulière aventure se ferait aussi progressivement que naturellement au travers de la pratique méditative et de la "dé-pollution" du mental. Il fallut attendre mon troisième départ en solitaire pour le Haut Himalaya afin de découvrir ce fameux "Sound Of Silence" (SOS). Cela apparut telle une anomalie qui au final s'avérait être une normalité oubliée. Une sorte de "son" vibratoire permanent était venu se nicher au fond de mes tympans, se manifestant immanquablement au moindre espace laissé au calme, au "ne rien faire".... A la méditation. Quelque peu inquiet de cet effet "larsen" quasi permanent, le secret me serait délivré au creux des lignes d'un livre tendu à mon attention. Car, suite aux trois semaines passées à communier avec les sommets du Haut Himalaya, j'avais prévu de prendre repos au nids d'aigle qu'est le monastère de Thamé. Ultime parenthèse silencieuse avant de redescendre à la civilisation. Dès mon arrivée trônait sur la table de la salle à manger ce livre.... "The way it is" que l'on pourrait traduire par :  "Tel que cela est". Un chapitre entier était ainsi consacré au "Sound of silence" qui décrivait à merveille mon expérience "acouphènique" !!! Je vous en retranscris la traduction ou vous laisse partir à la découverte pour ceux qui lisent l'anglais "fluently" tout en vous exhortant à expérimenter l'ineffable Sound Of Silence par vous-même....

 

 

 

" A mesure que vous trouvez le calme, vous pouvez expérimenter le son du silence dans votre esprit. Vous l'entendez telle une sorte de son à haute fréquence, un son vibrant qui est toujours là. Cela ne vous a normalement jamais été notifié. Dès lors, lorsque vous commencerez à entendre ce son du silence, c'est un signe du vide, du silence de votre esprit... Quelque chose que vous pouvez toujours capter. Comme vous  vous concentrez et le capter, il vous rend parfaitement en paix et béni. Méditez la dessus , vous avez là une voie pour laisser les constructions mentales stopper en les supprimant sans aucune autre condition requise. Autrement , vous ne faites que fermer une construction mentale pour en ouvrir une autre. Le processus d'enchainer des conditions mentales pour de nouvelles signifie créer du "Karma". Par exemple, si vous vous sentez en colère, alors vous commencez à tenter de penser à autre chose pour sortir de cette colère. Vous n'aimez pas ce qui se passe, alors vous regardez ailleurs et vous ne faites que fuir. Mais si vous avez un moyen pour passer des constructions mentales conditionnées à de l'inconditionné, alors vous ne créez plus de "Karma" et vos habituels conditionnements s'en vont et s'effondrent. C'est comme une "trappe de sureté" dans l'esprit, une sortie. Ainsi, vos constructions karmiques, samkharas, ont une sortie, une voie au naufrage sans pouvoir se re-créer d'elles-mêmes. Le problème central avec la méditation est que les gens la trouvent ennuyeuse. Les gens sont ennuyés avec le vide. Ils veulent remplir le vide avec quelque chose. Reconnaissez que même quand l'esprit est complètement vide, les habitudes et les désirs sont encore là et ils reviendront et voudront quelque chose qui les intéresse. Vous devez être patient, avoir la volonté de sortir du dôme de l'ennui, du désir de faire quelque chose d'intéressant  et vous contenter avec le vide du son du silence. Et vous devrez être particulièrement  déterminés à pencher vers lui. Quand vous commencez à écouter et comprendre le fonctionnement du mental (ego), cette possibilité est vraiment réalisable pour chacun d'entre nous. "

 

Alors, quand est-ce que vous passez chez SOS?

 

Yan SERRE.

 

 

 

 

 

 


Affichage par page
Trier par

"La révélation de soi" Népalsolo Tome 2

15,00 *
En stock
Expédition possible sous 1 jours
Poids du colis: 200 g

"L'ego cache toujours une montagne de pureté" NépalsoloT1

15,00 *
En stock
Expédition possible sous 1 jours
Poids du colis: 200 g

Les maladies du Bien. Journal intime d'une reconnexion au soi.

17,00 *
En stock
Expédition possible sous 1 jours
Poids du colis: 100 g
*
Les prix sur le site internet sont en euros sans facturation de TVA selon l'article 293b du CGI