"Je suis un canal"

"Je suis un canal"

"Je suis un canal..."

Depuis 2012, la petite bulle de la spiritualité voit éclore de nouveaux « magiciens » et  autres « sorcières». De plus en plus de personnes s’auto-proclament ainsi "médiums", "extralucides", "chamans" ou encore "canals" !!!! Pourquoi pas mais qu'est-ce à dire? Il y aurait d'un seul coup toute une recrudescence de gens particulièrement connectés à l'Invisible et comme sortis de nulle part... S'il est évident que des énergies autrefois très difficilement atteignables se laissent plus aisément percevoir cela peut-il néanmoins suffire à voir fleurir de partout ces nouveaux mages?! Le plus grand questionnement n'est pourtant pas là! Nombres de ces personnes semblent avoir un art subtil à se laisser faire passer pour des missionnaires voire même des élus ! Responsabilité aussi à ceux qui s'empressent de les admirer voire aduler et de les affubler d'étiquettes d'ailleurs! L'ensemble de leurs belles capacités peut alors leur sembler souvent propres et uniquement individuellement offertes. Cela garantie dans la foulée une stature bien particulière et distinctive du reste des gens! Mêmes gens que l'on pourrait maintenir dans l'ignorance que tout peut s'accomplir en chacun d'entre nous TOUS! Partons du principe que nous ne serions pas au même niveau d’évolution selon ce que nous avons déjà transcendé dans nos vies antérieures et que nos capacités et dons actuels procéderaient d’une prise de conscience déjà initiées. De là, reste une question fondamentale. Qui sont ces médiums (pour n’utiliser que ce terme).  Allons du plus involuant vers le plus évoluant: En premier lieu, le gourou: (bien que ce mot soit hautement valorisé en Orient) celui-ci a touché à de hautes connaissances en spiritualité mais a réussi la prouesse d'en faire une source de rentrées financières et de dominations sur ceux qui le suivent! Il a pu réellement faire des expériences exceptionnelles mais la formation d'un "ego spirituel" a réussi à prendre le dessus! En second lieu, l’hystérique: celui-ci aussi a pu vivre de véritables connexions avec l'invisible mais a "pété les plombs" en recevant des informations trop puissantes et pas du tout canalisées. Sa sincérité et sa bonne volonté ne peuvent pas être remises en question. Néanmoins, le résultat peut être absolument dévastateur sur ceux qui ont décidé de le suivre! En troisième lieu: ceux qui ne sont point tombés dans les travers des deux premiers mais qui se collent cette étiquette pour attirer les foules à soi, sans forcément laissé à voir qu’eux-mêmes ne sont pas des êtres divins. Car trop souvent, le dénominateur commun de ceux qui se disent "canal" est qu'ils sont presque toujours connectés à de puissants êtres de Lumière! Rien moins que Marie-Madeleine, l'archange Michel ou Gabriel, Isis ou même directement Jésus en personne! Il y a pourtant tout un panel d'entités lumineuses plus accessibles bien avant d'atteindre les très hautes "personnalités" précitées. Ces Êtres sont tellement plus à même de transmette des énergies informationnelles sans faire imploser par leur puissance des esprits incarnés comme les nôtres! La personne connectée peut alors se laisser prendre à sa propre croyance confondant l'Energie christique d'avec celui qui la lui transmet. Ce n'est pourtant pas la même chose! Du coup, si notre propos n'est surtout pas de dénigrer les possibilités à la connexion, il est avant tout question de tenter de remettre les choses à leur place…. A savoir, réintroduire de l'humilité et de la simplicité ! Le sujet n'est pas de nier ces possibilités mais bien de tenter d'en ébaucher une explication. Ébaucher seulement si l'on veut tout justement rester humble. Car, qui peut bien affirmer du haut de son incarnation terrestre d'être humain pouvoir parfaitement transmettre la puissance énergétique émise par une force christique ou bouddhique? Est-ce seulement possible? Pour tout vous dire, j'ai moi-même rédigé un livre durant de nombreuses années dans lequel je tentais de poser les informations qui me venaient! Il n'avait pas vocation à sortir de mes tiroirs et encore moins d'être un jour publié! Néanmoins, les événements en ont voulu autrement! Une très chère amie finissait par me convaincre du bien fondé du partage... Je vous en livre l'extrait correspondant : "Tu m’avais définitivement convaincu du bien-fondé de la trans-mission. On ne pouvait pas, selon toi, laisser de telles expériences blotties dans le silence de papiers cachés. Le secret de mes tiroirs devait s’ouvrir ! Cette tardive acceptation déclenchait en mon sein une débauche complète de mots."1 

Après cela, ma rédaction n'en avait pris que plus de consistance encore et encore. Après un profond et assez long recul, j'avais fini par comprendre que de nombreux passages de mon ouvrage étaient ce qu'on appelle maintenant communément "canalisés". Ne pas le savoir et ne pas m'en rendre moi-même compte n'en fut que plus salutaire! Je retranscrivais ainsi  depuis plusieurs années des Energies insoupçonnées et mon petit ego ne pouvait point s'en emparer puisque je ne me rendais compte de rien! Presque tout se faisait en toute simplicité et sans vraiment comprendre ce qui se jouait en arrière plan! Prise de conscience faite et voici que je pouvais aller encore plus en avant de mon introspection et de ma connexion. J'écrivais: "Ici s'installait la véritable puissance du spirituel: laisser une croyance authentique s’ignorer elle-même! Retranscrire était devenu une nécessité pour moi. Néanmoins, comment l’aurais-je pu sans abîmer une Parole venue du temps d’avant les Temps? Voilà toute la précarité de la délivrance de ses messages. Rendre l’appel de façon intacte. Vivaient ainsi ces vagues transformées en déferlantes qu’il fallait livrer le plus proprement que possible. J'avais le sentiment d’avoir à retranscrire des flux de mots d’un Au-Delà qui s’appauvrissait tellement au contact de mon cœur. Je tentais de gérer l'entrée surpuissante, et dépassant tout entendement, d’un ventricule vers l’autre. En sortait un vocable tristement affaibli par mon incarnation. Il aurait fallu communiquer d’esprit à esprit sans paroles et de façon totalement éveillée. Capacité de sainteté ! Combien j'aurais aimé que cette partition symphonique soit retranscrite dans sa singulière fluidité ! Tout ceci restait de l’ordre de la traduction basique de forces trop subtiles à retranscrire. Pourquoi étais-je donc en capacité de les recevoir sans pouvoir les retransmettre en authentique?2 
Une nouvelle réponse m'était finalement livrée et ce encore fort longtemps après rédaction! Car, si vous savez lire la partition d'une symphonie musicale, vous n'y voyez cependant que des notes sur une feuille de papier! Au mieux pourrez-vous les pré sentir sonner dans votre tête. Mais pour ce qui est de les entendre matérialisées dans la matière, il vous faudrait réunir tout un orchestre philharmonique et que chaque joueur soit en maîtrise de son instrument... Instrument qui lui seul pourrait délivrer la vibration des notes! Vous comprenez donc bien qu'être un "chaman", un "canal" ou je ne sais quoi d'autre, c'est juste tenter de faire de son mieux pour ramener une Energie spirituelle dans de la matière! Pas de jouer le rôle d'un magicien seul intercesseur possible d'avec le monde de l'Invisible. Cette partition là, elle nous a déjà été jouée par les pères du catholicisme donnant unique pouvoir spirituel aux prêtres! Alors, vous comprendrez bien que si on sort de ce carcan pour juste mettre de nouveaux noms sur le même type de personnes, cela ne sert à rien!  Le "chaman", "éveilleur d'âme" ou "canal" n'aurait-il pas pour seule fonction d'aider ceux qui entre en spiritualité à ne pas trop tomber dans les écueils qu'il a lui-même dû transcender?! Nos pouvoirs et dons "surnaturels" ne devraient-ils pas être utilisés à cette seule fin: servir les autres, les aider? Ce qui compte plus que tout dans notre incarnation n’est rien que l’ouverture de notre cœur, nos qualités de partage et de compassion, mais certainement pas nos connexions extraordinaires à l’invisible. Surtout si elle ne vient pas soutenir cette seule cause: permettre à chacun de se centrer dans le cœur et de vibrer sur la fréquence de l’amour véritable. Le chemin à la reconnexion du Tout suppose essentiellement une reconquête aboutie à la simplicité d’Etre... rien d’autre! Le reste n'est que costumes et clowneries dans ce grand jeu de la vie s’il n’est pas offert dans un pur don lavé totalement d'ego!!! Il me fallu encore de nombreuses années avant de tout juste toucher du doigt ce que pouvait être la dite simplicité dans tout son apparat de lumière: "La simplicité se livrait sans fin et à chaque instant. Une puissance des hauteurs s'offrait tel le plus succulent des fruits... Prêt à être cueilli. Il n’y avait point de condition préalable, de matériel spécial requis. Ceci demeurait tout bonnement en présence et à portée de nos mains. «Demande et l’on te donnera, frappe et l’on t’ouvrira». Au creux de cette révélation, il n’existait aucun orphelin ou déshérité de la volonté. Nous devenions tous des champions olympiques du bon vouloir. Il suffisait de s’octroyer la chance bénite de connaître le meilleur de nous-même et il se présenterait. Le cœur de l’Homme se devait d’être sondé afin de faire remonter en surface sa fantastique capacité compassionnelle. Nul ne pouvait en être démuni quand tout un chacun, ne serait-ce qu’une fraction de seconde, avait connu la plénitude de cette joie parfaite. Qui s'abstiendrait de revivre un tel moment et de le prolonger à jamais? Se divulguait là le parcours d’une vie : dans chaque journée se révélait le secret de ma présence ici. Cette expérience devenait aussi intense que nécessaire. Cependant, s'en délecter en une seule et unique rasade paraissait impossible ! Un nectar si démesuré, si dense, si fort… Les strates inconscientes trop subitement libérées m’auraient probablement submergé. Faudrait-il se résoudre à tout distiller au compte-goutte du quotidien? Patience et longueur de temps que celle d’une existence à apprendre et connaître."3
A la connexion directe, un seul possible: Vibrer de tout son cœur et de toutes ses cellules les Energies fréquentielles du Divin! Il faut l'avoir frôlé par expérimentation et par soi-même! Ultimement, un être parfaitement accompli se trouve dénué d'ego et ce tout en restant dans son incarnation! Tout ceci suppose une déconstruction absolue de toutes nos constructions issues du mental et ce sans aucune exception!!!! Un tel être a alors atteint l'Eveil tel un bouddha... Il n'a, en fait, rien atteint du tout!!!! Juste il EST!!!

 
Yan SERRE.
Rédigé le 06/10/2019.
www.terrevada.com
Extraits: 1: Page 245  2: Page 241  3: Page 253

"Les maladies du Bien". Yan SERRE. Editions Terrevada.