Imprimer

Cataclysme

Cataclysme

Cataclysme

Y aura-t-il oui ou non une "ère cataclysmique" pour notre société moderne?  


Voilà durant des années la question que je me suis posé et la réponse semble s'approcher irrémédiablement de moi.


Résumons donc... 


Notre frêle et très jeune race humaine a su en moins d'un siècle épuiser les ressources principales de sa planète qui ont pourtant mis plusieurs millions d'années à se constituer ! Certes, le résumé est très succin mais a le mérite d'apporter très vite la réponse à la question. Alors, bien entendu, nous aurions pu disserter longuement sur le sujet en s'imposant même les belles règles de la thèse/antithèse/synthèse mais bon...


Il me semble que l'urgence appelle à aller à l'essentiel. 


Du coup, on s'attaque à la question de façon directe et absolument frontale. Oui et encore oui, "cataclysme" il va y avoir ! Mieux vaut l'écrire dès maintenant (09/2011) au risque de passer pour un dingue ou de faire pouffer de rire le plus grand nombre mais après, il serait trop tard et l'on m'objecterait par la suite qu'après l'heure: c'est plus l'heure ! Donc oui, le désastre est devant nous et malheureusement éminemment plus proche que l'on ne pourrait le penser (ou vous le dire). Nos merveilleux dirigeants, tous auréolés de la gloire de leur égocentrisme et de leur suffisance, nous ont joyeusement catapultés vers des jours bien sombres. 


Avec notre consentement individuel rappelons-le tout de même !  


En tant que créateur incarné, nous laissons notre pouvoir de création, de liberté et de lumière à d'autres en nous connectant uniquement à l'extérieur tout en laissant de côté notre primordiale intériorité... 


Une fin de cycle fond bien sur nous et en premier lieu économiquement


Vous en renifler les premières effluves et l'odeur pestilentielle est à venir et dieu sait combien ça va puer !!!

(https://ysleblog.blogspot.com/2011/09/crise-grecque.html


En second lieu écologiquement


On vous en parle enfin mais pas de panique car nos monarques éclairés ont toutes les solutions et tous les remèdes du genre nucléaire, voitures électriques, gaz de schiste, enfouissement des déchets (ce qu'on ne voit plus ne peut pas nous tuer !) et s'il faut, ils sont prêts à vous promettre n'importe quoi afin de prolonger encore un peu plus leurs mandats. En ces temps agités, ils seront bien en mesure de nous promettre de la croissance et un taux de chômage de retour vers les 3% le tout avec éradication de la misère et sans sdf...

Dieu que ces gens sont forts !!

 
Alors, soit ils croient à ce qu'ils disent et ils sont fous, soit ils savent pertinemment qu'ils mentent comme des arracheurs de dents et dans ce cas, ils font preuve d'un cynisme infini. Dans tous les cas, ils ont tout faux mais au chaud de leurs nids douillets parisiens de 300m2 et plus ils semblent n'en avoir que faire ! 


Comment peut-on raisonnablement continuer de parler de croissance, de plein emploi, de hausse du pouvoir d'achat dans un modèle de société où seul le profit individuel compte et ce au détriment de tous les autres si nécessaire? 


Celui aussi où tout est basé sur l'or noir qui va très cruellement et continuellement venir à manquer et à coûter. Où les métaux qui nous servent dans l'ensemble de nos produits vont, eux aussi, se raréfier sans parler de ceux dit précieux dont les réserves sont encore plus réduites. 


Nous avons donc décidé de scier joyeusement la branche sur laquelle nous nous tenons et tant qu'à faire autant la finir à la tronçonneuse ça ira plus vite ! 


Il faut bien que la technologie serve à quelque chose quand même, non? Compte tenu de tout cela, mes pensées les plus compatissantes iront dans un premier lieu vers nos enfants qui n'ont pas demandé à hériter d'un tel merdier (à vraiment méditer néanmoins avec les notions de karma et de réincarnation !) et qui n'y couperont pas quand bien même ils arriveraient à stopper rapidement cette connerie abyssale.

En second lieu, mes mêmes pensées, toujours compatissantes et sincères, vont vers l'ensemble du règne animal dont on ne dit jamais mot et qui paye lui aussi au comptant nos âneries les plus crasseuses


Je pourrais bien continuer des pages et des pages durant mais à quoi bon... 
Vous seriez peut être tenté de me dire que faire le constat (très amer) de la situation, de la décrire et de la critiquer ne font certes pas avancer les choses et vous n'auriez pas totalement tort. 

Résultat de recherche d'images pour "statue de la liberté la planete des singes"
 

Ai-je des solutions à proposer me demandez-vous? 


Bah! pour ce qui est de la catastrophe écologique à venir, comme décrit un peu plus haut, même en supposant que l'on arrête tout, les conséquences n'en seront pas stoppées et il va falloir, quoi qu'il arrive, passer par le purgatoire et ce avec consentement ou pas.

Pour ce qui est de nos fabuleuses têtes couronnées et de la façon dont nous pourrions réduire un peu leur pouvoir, et par voie de fait leur irresponsabilité, j'ai bien ma petite idée que je ne manquerai pas de vous exposer au fur et à mesure des prochains billets. 
A suivre donc...


PS: pour ceux à qui j'aurais pu coller le cafard, il vous suffit d'ouvrir bien grands les yeux, les oreilles et surtout l'esprit sur les infinies beautés que notre planète nous offre encore à chaque instant ... sourire d'un enfant... chants d'oiseaux... petit rayon de soleil perçant la grisaille... que de choses si simples dont nous nous goinfrons tous les jours sans plus rien en voir de la magie..


La sobriété joyeuse est la clé unique !!!

Bonne journée à tous.

Rédigé le 06/09/2011.

Séquence rétrospective du 07/09/2019.
Une fois encore, et avec huit années de recul, je ne renie rien de tout ce j'ai pu écrire dans cet article. Il faut néanmoins avouer qu'aujourd'hui j'aurais bien plus accentué sur deux choses:


La compassion et le travail d'introspection obligatoire.
Rejeter la faute entière sur les hommes politiques et les pdg des multinationales, s'est faire preuve de "martyrite" aiguë. 
Cela procède d'une fabuleuse capacité à refuser de voir en soi les travers que l'on transpose sur ces dits "grands hommes". Le monde ne peut pas changer tant que nous adoptons cette posture de tout rejeter sur l'extérieur de nos propres turpitudes internes. 


Le travail premier est celui de l'introspection et de l'examen de conscience en soi


Rejeter la situation sur de parfaits boucs émissaires ne fait rien avancer. Il faut grandir intérieurement et se focaliser sur ce qu'il se passe à l’intérieur de soi avant d'aller montrer du doigt les travers des Autres. 
En ce qui concerne la compassion, elle est la clé au progrès général et total. Compassion et pardon pour soi-même tout d'abord.
Apprendre à se pardonner, s'aimer et avoir de la compassion pour soi-même. Voilà la clé à la compassion et au pardon pour tous et pour le Tout....

 
Chaque être qui change intérieurement change le monde extérieurement.


Enfin, tous les signes me semblent réunis afin de penser que la fin de cycle est imminente....

Yan SERRE.

En conscience le 07/09/2019.

Le texte peut être partagé en précisant la source et l'auteur. Retrouvez mes livres en cliquant:  ici


Affichage par page
Trier par

"L'ego cache toujours une montagne de pureté" NépalsoloT1

15,00 *
En stock
Expédition gratuite sous 1 jour
Poids du colis: 200 g

"La révélation de soi" Népalsolo Tome 2

15,00 *
En stock
Expédition gratuite sous 1 jour
Poids du colis: 200 g

Les maladies du Bien ou la philosophie d'un ordinaire.

18,00 *
En stock
Expédition gratuite sous 1 jour
Poids du colis: 100 g
*
Les prix sur le site internet sont en euros sans facturation de TVA selon l'article 293b du CGI.
La livraison est gratuite dans le monde entier.