Imprimer

Sans religion

Sans religion

Sans religion

Je vous invite à découvrir ma première vidéo concernant un passage de mon livre "Les maladies du Bien" en cliquant sur ce lien:

https://www.youtube.com/watch?v=-HCXLpUNS0E&t=21s

Extrait du chapitre 22 "Sans religion": 
"Malgré les incroyables prouesses de la modernité épluchant, étape par étape, l’ensemble des stades de la Création, il persistait invariablement cet inexplicable résultat. De l’énergie, des pensées, du spirituel s’entrechoquant et s’entrelaçant au sein d’une même Entité. Que dire des milliards de connexions «synaptiales» qui se produisaient à chaque seconde, restées abstraites ou donnant lieu à des paroles et des actes? 
Étaient-elles vouées à éternellement se confronter ou à finalement communier?

Ceci m'apparaissait soudainement comme une immense soupe planétaire s’éparpillant en toutes directions. Je me faisais nécessité de ré-apprendre à goûter la joie de marcher, regarder, aimer, entendre ou écouter…

Mais en toute conscience et en tout amour des choses pour ce qu'elles sont!

 
A l'aune de la candeur de ces dons perpétuels. Cela semblait si aisé et pourtant! Derniers arrivés nous étions, tels les ultimes invités à un festin prêt à s'offrir. Tout, ici, mit sous nos mains et nos yeux. L'Univers autour de nous, au travers de nous et en nous...

Nous sommes cet univers!

 
Et pourtant, nous foulerions du pied cette même Énergie qui nous aurait offert cela avec amour?! Nous pourrions détruire ce plus sublime des cadeau offert sans condition et en parfaite gratitude? 
Pour autant, je n'étais pas en train de me construire une version idyllique de notre planète et restais conscient de l’existence de la souffrance. Seulement, je me tenais prêt à me tourner indéfiniment vers la bonté et l’envie de contemplation. L'ensemble des libertés résidaient tout à coup dans cette merveilleuse possibilité de choisir le meilleur. La simplicité se livrait sans fin et à chaque instant. Une puissance des hauteurs s'offrait tel le plus succulent des fruits...

Prêt à être cueilli.

Il n’y avait point de condition préalable, de matériel spécial requis. Ceci demeurait tout bonnement en présence et à portée de nos mains.

«Demande et l’on te donnera, frappe et l’on t’ouvrira».

Au creux de cette révélation, il n’existait aucun orphelin ou déshérité de la volonté. Nous devenions tous des champions olympiques du bon vouloir. Il suffisait de s’octroyer la chance bénite de connaître le meilleur de nous-même et il se présenterait. 
Le cœur de l’Homme se devait d’être sondé afin de faire remonter en surface sa fantastique capacité compassionnelle. Nul ne pouvait en être démuni quand tout un chacun, ne serait-ce qu’une fraction de seconde, avait connu la plénitude de cette joie parfaite. Qui s'abstiendrait de revivre un tel moment et de le prolonger à jamais? 


Se divulguait là le parcours d’une vie : dans chaque journée se révélait le secret de ma présence ici.

Cette expérience devenait aussi intense que nécessaire. Cependant, s'en délecter en une seule et unique rasade paraissait impossible! Un nectar si démesuré, si dense, si fort… 
Les strates inconscientes trop subitement libérées m’auraient probablement submergé. Faudrait-il se résoudre à tout distiller au compte-goutte du quotidien? Patience et longueur de temps que celle d’une existence à apprendre et connaître." 
Yan SERRE.
Dans un engagement à faire autrement et à se dégager autant que possible des multinationales du livre comme Amazon et consorts, les livres ne sont disponibles que sur le site internet....
Inventons ensemble le monde que nous méritons!
 

Yan SERRE. Les maladies du Bien.

Affichage par page
Trier par

Les maladies du Bien ou la philosophie d'un ordinaire.

18,00 *
En stock
Expédition gratuite sous 1 jour
Poids du colis: 100 g
*
Les prix sur le site internet sont en euros sans facturation de TVA selon l'article 293b du CGI.
La livraison est gratuite dans le monde entier.