Imprimer

Je pense donc je suis ne suffit pas !

Je pense donc je suis ne suffit pas !

Je pense donc je suis ne suffit pas !

 

René Descartes

 "Je pense donc je suis" ne suffit pas! 

S'il nous faut effectivement mettre notre pensée en action afin de nous remémorer notre "Être" véritable, rester au "je pense" demeure un travers et surtout celui de l'Homme dit moderne. 

Tout conceptualiser, décortiquer ou analyser ne laisse guère de place au simple et lumineux "je suis"... 

Au fameux Verbe dont nous sommes Tous issus: l'Inénarrable. Si nous saluons la sortie du moyen age offerte par Descartes avec sa célèbre phrase, il nous faut maintenant la transcender et lui offrir une ouverture plus spirituelle. Alors, penchons-nous sur le "Au commencement était le Verbe" ou la fabuleuse Très Haute fréquence décrite aussi au travers du Aum.... Le son du Silence, le son primordial, la Fréquence qui aurait créé l'Univers selon l'Orient! 

On pourrait ainsi dire: "je suis donc je pense" car l'Être précède la pensée qu'elle lui permet de délivrer! 

Une fois le voile de l'oubli transpercé, on peut se remémorer cette vérité essentielle de l'esprit qui demeure au dessus dans toute sa puretéDès lors, au cycle des réincarnations, "je suis" ne ferait qu'expérimenter les costumes et les postures de son existence matérielle.

En réponse, probablement, à des problématiques karmiques non résolues. Pourtant, si "je suis" re-prend conscience de ce qu'il EST ultimement, alors c'est le nettoyage de dé-pollution du mental qui peut commencer. Nulle besoin d'être encore ceci ou cela au travers de possessions ou autres postures... Il ne reste plus qu'à ré-apprendre à Être tout simplement! Nirvana ou Éveil.... Qu'importe les noms qui demeurent car eux aussi sont des constructions mentales et interdépendantes de tout le reste.... Mais comment tout cela est-il possible me demanderez-vous bien légitimement

Parce qu'initialement, "Au commencement était le Verbe" (ou "Aum") permit peut-être de créer de la matière tel un souffle, une vibration créative! 

La science quantique, au travers de ses découvertes, nous parle de "théorie des cordes" basée sur le vibratoire fréquentiel. Un son ou une fréquence connue depuis toujours par l'ensemble des maîtres ascensionnés qui se sont incarnés sur cette Terre.  

De la simplicité d'Être avec un grand E est ainsi née la possibilité de la matière puis de l'incarnation. 

L'Humain ne serait arrivé sur cette planète qu'une fois la possibilité à la réalisation de tout son potentiel de Créateur incarné. C'est là qu'un champs de folles possibilités se serait ouvert. En devenant tout justement un créateur incarné, l'Humain aurait réussi une espèce de prouesse énergétique... disons karmique! La mort n'existant pas, nous rejoindrons ici la célèbre sentence d'Anaxagore 

«Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau». 

De la sorte, chaque être incarné lors de sa "dé-construction matérielle" (la mort) est en mesure d'imprimer ses propres énergies sur son Énergie pure ou esprit créant ainsi du "karma". La puissance de ce qui suit le "Je suis" arrive alors à prendre consistance et à perdurer ou transmuter dans cet espace/temps terrien.  

Une fois cette prise de conscience faite, tout ce qui suit le "je suis" ne devient plus que masques et déguisements...

Je suis mon emploi...

Je suis ma maison....

Je suis ma voiture....

Je suis mes vêtements....

Je suis le mari d'une belle épouse... de la réussite de mes enfants... et ainsi de suite!

 

Energies vibratoires

Les seuls encarts à la suite de "je suis" deviennent alors d'ordre éminemment pratique comme je suis un père en train d'enseigner mes enfants, je suis un cuisinier quand je prépare à manger, je suis un facteur quand je distribue le courrier... Tout cela ne peut être que transitoire et passager, de l'ordre de l'impermanence. Une forme d'illusion telle une bulle de savon qui se forme pour mieux éclater et disparaitre!  

Un immense jeu de rôle où tout un chacun peut décider d'expérimenter une des infinies facette de son être! 

Pourtant, le seul et durable "je suis" ne porte aucune suite ou autre préambule... IL EST! Et ce, dans toute sa lumineuse et parfaite condition d'esprit ayant choisi de venir s'incarner dans une "personnalité" sur cette terre... 

A l'ultime de ce chemin de re-découverte du Soi tend la dé-construction de tous nos schémas de croyances produits par le mental. Arrivé en bout de piste de cet anéantissement de nos croyances matérielles et intellectuelles, l'esprit décolle pour l'éveil.

Là ne reste que l'Énergie pure et primordiale : L'Amour 

Au delà des mots, des concepts, des expériences, le "Nirvana" n'apparait même plus tel un but à atteindre puisqu'il est tout simplement une re-connexion à ce que chacun d'entre nous tous à toujours été sans commencement ni fin !!! Un simple état de fait! Ayant individuellement et collectivement reconnectés notre Lumineuse Nature ultime, le jeu de l'expérience d'incarnation prendrait probablement fin tel que nous le connaissons depuis toujours au profit d'un choix de descente ici bas à seul choix d'aimer et de jouir de Tout au seul moment présent!!!


Yan SERRE.

Rédigé le 24/03/2019.

Le texte peut être partagé en précisant la source et l'auteur. Retrouvez mes livres en cliquant:  ici

 

 

 


Affichage par page
Trier par

Les maladies du Bien ou la philosophie d'un ordinaire.

18,00 *
En stock
Expédition gratuite sous 1 jour
Poids du colis: 100 g
*
Les prix sur le site internet sont en euros sans facturation de TVA selon l'article 293b du CGI.
La livraison est gratuite dans le monde entier.