Imprimer

De l'argent au service

De l'argent au service...

De l'argent au service...

Notre bonheur n'est souvent pas là où nous le croyons et loin s'en faut !

Depuis l’avènement, que dis-je, l'écrasante domination du capitalisme néolibéral absolument tout est pensé, construit et imposé pour nous faire croire que le bonheur tient dans les possessions matérielles et le paraître. De la naissance jusqu'à la mort, aucun répit et aucune pause afin de nous mettre cette certitude dans la tête... Et pourtant !

S'il n'est pas question de me lancer dans un dénigrement du progrès et remettre en question l'utilité de la machine à laver, du réfrigérateur, de l'eau et de l'électricité courante, je me lance dans celle du dit confort basique et utile qui tourne au luxe du grand n'importe quoi ! 

Je ne reviens donc pas sur le bien fondé des précieux apports des choses précitées mais plutôt sur le consumérisme morbide dans lequel nous nous sommes laissés entrainer. Un seul exemple avec l'automobile ! Comme pour tout le reste, la modernité y a offert son lot de sens et d'utilités mais... 

Où en sommes-nous arrivés? 

Les gammes et modèles différents proposés par chaque marque est devenu délirant ! Le trop fameux SUV toujours plus haut, plus impressionnant, plus lourd, plus puissant et plus équipé tient le haut du pavé... Citadin ! Une incohérence complète que de rouler la-dedans quand on réside en ville et de plus afin de se rendre à un boulot souvent à moins de 5 kilomètres de notre lieu de résidence !

Alors, que penser du fait qu'il faille qu'il possède une caméra de recul à 360°, un coffre qui s'ouvre et se ferme tout seul, une climatisation multizones et qu'il fasse plus de 200 chevaux quand ce n'est pas près de 400 pour rouler à 80 kilomètres par heure et surtout être englué dans les embouteillages? Je vous le demande?! 

Ce n'est qu'un seul exemple de la totale incohérence de tout ce que l'on nous fait croire et penser comme indispensable à notre quotidien. 

On pourrait bien transposer ce SUV à l'ensemble de nos possessions du quotidien... Téléviseur, ordinateur, smartphone, électroménager, fringues, nourriture....

La liste est vraiment trop longue ! 

Et tout cela pour quoi en fait? Pour combler nos peurs les plus profondes et secrètes du manque, de la possible pénurie et du "y'en pas assez pour tout le monde alors je me sers en premier et autant que je peux". Et, encore plus profondément enfuie sous ces peurs s'en tapie une autre, la primale:  

Ne pas être aimé pour ce que l'on est !

Depuis l'enfance, on a voulu faire plaisir à nos parents, nous valoriser auprès de nos amis, de notre compagne, de la société en général et cela sans fin.... En illimité

Résultat: la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui dans notre société dite moderne. Et dans tout cela, qui sont les plus malheureux? Les plus riches ! Cela sonne tellement faux à nos oreilles que nous refusons d'y croire et même pas de l'envisager ! Mais...  

Pourquoi avoir tellement envie de tout posséder, d'en avoir toujours et insatiablement plus si ce n'est par peur, par désamour de soi?

En fait, s'il fallait trouver un baromètre au malheur, il serait peut-être bien là: le niveau de richesses et de possessions ! Ils sont ceux qui étalent le plus le besoin de se faire passer pour un autre que soi et je ne suis pas certain que d'envier les poignées de milliardaires que comptent la terre soit la panacée

Ils vivent dans l'insatisfaction absolue, une peur du monde extérieur totale et qui les fait tout justement s'en déconnecter complètement ! Et ils n'ont rien trouvé de mieux que de nous faire croire qu'ils sont tellement heureux que nous devrions TOUS vouloir leur ressembler...  

Pire, d'incessamment les envier et les jalouser ! 

Nous voilà donc presque tous entrés dans cette compétition du "toujours plus" qui nous rongent et nous tuent. A trop les suivre et à rever de rammasser les miettes du gateau tombées de leur banquet, ils finiront par nous faire passer de l'argent aux sévisses là où ils nous faut tous passer de l'argent au service ! Chaque être humain possède en lui un merveilleux talent et se mettre au service de.... sera la clé de notre salut individuel comme collectif !!!

Car personne n'est au dessus pas plus qu'en dessous et nous venons sans exception de la même Source et y retournons tous sans aucune distinction ! 

Un des meilleurs enseignements que j'ai pu redescendre de mes périples en solitaire dans le Haut Himalaya fut celui de la simplicité ! Car tout la haut, sur les sommets du monde, j'y ai rencontré des personnes si humbles et si simples !

J'y ai surtout découvert des gens aux sourires radieux et permanents alors qu'à nos yeux, ils auraient toutes les raisons de se plaindre de leur condition. 

Pas question de dire qu'il soit utile d'être pauvre et totalement démuni pour connaître la joie et le bonheur mais plutôt que cela réside dans notre condition dès le départ et qu'il est, aujourd'hui, nécessaire de repasser plus dans l'être que dans l'avoir !

Ces gens savent encore être en joie pour rien, juste comme ça parce que souvent le simple fait d'exister, de sentir, de toucher et de goûter est une félicité...  

N'est-il pas temps que nous réapprenions cette simplicité? Que nous sachions apprécier la multitude de situations plaisantes, pour ne pas dire aimantes, qui se présentent à nous partout autour de nous et tous les jours ! Il est en notre pouvoir de changer notre intention et notre regard sur les événements et les choses et d'y voir toujours une source de joie ou au pire d'enseignement à comment devenir pleinement heureux

Voici donc comment je tente quotidiennement de regarder le monde depuis ces puissantes introspections himalayennes et que je souhaite pouvoir partager ce potentiel amour de tout et du Tout.....  

C'est mon mode de vie et de penser qui ont changé à tous jamais afin d'essayer de tendre vers la simplicité.  

La fameuse sobriété heureuse comme la nomme Pierre Rabhi.

Alors, laissez-moi donc vous souhaiter le meilleur en tous temps et en tous lieux.

Yan SERRE.

Rédigé le 27/01/2020.

Le texte peut être partagé en précisant la source et l'auteur. Retrouvez mes livres en cliquant:  ici

  


Affichage par page
Trier par

"L'ego cache toujours une montagne de pureté" NépalsoloT1

15,00 *
En stock
Expédition gratuite sous 1 jour
Poids du colis: 200 g

"La révélation de soi" Népalsolo Tome 2

15,00 *
En stock
Expédition gratuite sous 1 jour
Poids du colis: 200 g

Les maladies du Bien ou la philosophie d'un ordinaire.

18,00 *
En stock
Expédition gratuite sous 1 jour
Poids du colis: 100 g
*
Les prix sur le site internet sont en euros sans facturation de TVA selon l'article 293b du CGI.
La livraison est gratuite dans le monde entier.